Mon Paris-Brest-Paris 2011 (1/6) | L’avant PBP

Début 2011, il n’était pas encore question de Paris-Brest-Paris. J’avais prévu de faire le GR Corse en compagnie de mon frère ainé, Daniel. Et puis, le sort en a décidé autrement, mon frère tombant gravement malade ; maladie dont il décèdera quelques mois plus tard.

C’est Daniel Manceau, mon copain de club qui m’a décidé à faire ce Paris-Brest-Paris. Je n’ai pas mis longtemps à prendre ma décision, me disant qu’avec son expérience de deux précédents Paris-Brest-Paris, je ne partirais pas dans l’inconnu. Bien que n’ayant encore jamais roulé de nuit, je ne suis pas un néophyte en la matière, ayant fait les années précédentes la traversée du Jura et un Louvigné-Nimes aller retour en 10 jours.

En sa compagnie, j’ai donc fais les différents brevets qualificatifs, qui se sont très bien passés, avec un 600 km bouclé dans les conditions à peu près identiques que ce que sera notre prochain Paris-Brest-Paris, c’est à dire avec Edouard Garnier et son camping-car qui a eu l’amabilité d’accepter de nous assister sur ce périple ainsi que deux camarades de Daniel, Stéphane Guérin et Philippe Duclos qui s’occuperont de la logistique et du ravitaillement. Sinon, aucun soucis, je tenais une forme olympique cette année là.

Après les brevets, avec ma femme, nous sommes partis en juillet 3 semaines à Bagnères de Luchon où, là bas, faisant de bonnes sorties, (parfois + de 200 km avec plusieurs cols) j’ai pu affiner ma forme. C’est donc très confiant, reposé et en pleine possession de mes moyens que je me suis présenté au départ de mon premier Paris-Brest-Paris. Ayant dormi chez ma cousine habitant à Brueil en Vexin, loin de l’agitation de Guyancourt, lieu du départ de ce Paris-Brest-Paris.

Épisode 2 >

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *