Fougères – 13h50

Papa repart, on a laissé la sieste se prolonger (mais pas trop) : en effet, sur la base des 56 heures, on ne passe « que » 2 nuits sur le vélo.

Étant donné que Michel repart sur une base de 60 heures et plus, la 3ème nuit est presque inévitable.

Les quelques minutes de sommeil en plus pourront peser sur le final…

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *